Les aidants : qui sont-ils ?

0 Comment
354 Views

Les aidants : qui sont-ils ?

La France compterait aujourd’hui environ onze millions d’aidants familiaux de plus de 18 ans, soit un Français sur cinq. Âgés en moyenne de 49 ans, un demi-million d’entre eux a moins de 24 ans. La population des aidants est de plus en plus jeune.

Un soutien indispensable pour leur proche en perte d’autonomie

Dans près de 90% des cas, l’aidant soutien un proche de sa famille, souvent son père ou sa mère, devenu dépendant en raison de son âge avancé, d’une maladie ou d’un handicap, et vivant dans la majorité des cas dans leur propre domicile. Les aidants sont parfois très impliqués dans l’accompagnement de leur proche vulnérable : d ‘après une étude d’IPSOS en 2020, plus de 15% des aidants vivent chez la personne aidée,  93% rendent visite au moins une fois par semaine, et un sur trois soutien financièrement son proche dépendant.  Le périmètre de contribution est large : ils  peuvent s’occuper des courses, des rendez-vous médicaux, de démarches administratives parfois fastidieuses, des repas, du ménage et de l’hygiène corporelle et de tout ce qui peut ponctuer le quotidien d’une personne en perte d’autonomie.

Des sources de motivations souvent d’ordre moral, parfois économique

Une étude menée par Opinion Way en 2015 scrute pour la première fois les motivations des aidants, dont ressort un fort engagement moral, le sens du devoir, le sentiment d’utilité et de légitimité. 4 aidants sur 10 s’estiment néanmoins contraints par des considérations économiques, ne faisant pas appel à une aide extérieure .

Un épuisement intense

Les études révèlent ainsi un épuisement chez la population aidante, pour qui la situation pèse parfois psychologiquement, physiquement, financièrement et professionnellement, notamment chez les femmes aidantes, qui sont surreprésentées dans des situations d’aide très lourdes (63%). Il sont également nombreux à méconnaître les droits relatifs à leur statut d’aidants et les droits de leur proche dépendant.

Quelques chiffres en images :

 

Quelles solutions ? 

Plus de la moitié de la population aidante estime être peu valorisée et aimerait recevoir plus de reconnaissance pour son rôle social majeur et indispensable. Une feuille de route a été adoptée par le gouvernement et des mesures ont été récemment prises ( septembre 2020), notamment concernant le droit au répit, le congé de proche aidant et l’allocation journalière du proche aidant (AJPA). L’accès à l’information et au droit est cependant faible : moins d’ 1 aidant sur 10 a connaissance des dispositifs qui lui sont dédiés. Une aide pourtant indispensable pour améliorer leur qualité de vie, protéger leur santé, et préserver les rôles familiaux respectifs.

Qu'est-ce qu'un "proche aidant" ?

Le proche aidant d'une personne âgée est défini comme « son conjoint, le partenaire avec qui elle a conclu un pacte civil de solidarité ou son concubin, un parent ou un allié, définis comme aidants familiaux, ou une personne résidant avec elle ou entretenant avec elle des liens étroits et stables, qui lui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne » (article L. 113-1-3 du Code de l’action sociale et des familles, introduit par la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement – ASV – du 28 décembre 2015)


Sources : 

Étude IPSOS – MACIF 2020
Les proches aidants des seniors et leur ressenti sur l’aide apportée – DREES.solidarité-sante.gouv.fr

 

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de notre actualité !


[PRESSE] A Roubaix, une coopérative lancée pour redonner une voix aux chibanis, par Saphirnews

A Roubaix, une coopérative lancée pour redonner une voix aux...

Plaidoyer pour les Chibanis

Voir la version PDF du Plaidoyer    PLAIDOYER - Pour...